Lettre ouverte à Mme Guillouard – DG de la RATP

Chère Madame la Directrice Générale, Catherine Guillouard,

 

Je souhaite vous interpeler non pas pour vous dire ce que vos prédécesseurs n’ont pas fait, je ne veux pas vous faire le procès d’intention de ne pas vouloir faire mieux mais tout de même citons :  le métro inaccessible aux personnes en situation de handicap et donc mal accessible aux poussettes doubles, aux touristes avec de grosses valises, etc.

 

Faut-il vous rappeler la loi de février 2005 (12 ans déjà !) sur le droit à la compensation du handicap et surtout la déclaration préliminaire rappelant que les personnes en situation de handicap ont des droits fondamentaux notamment l’accessibilité aux lieux publics et quoi de plus public que les transports en commun dits transports publics tout particulièrement le métro à Paris ! 12 ans que d’éminents dirigeants de la RATP semblent l’ignorer. Alors En Marche pour un changement ?

 

Donc plus que ce qui n’a pas été fait je voudrais évoquer ce qui a été mal fait !

 

Car ce qui est mal fait pour les personnes en situation de handicap m’interroge beaucoup. Par exemple on ne peut que saluer et remercier pour l’effort fait dans stations de RER pour le rendre accessible mais pourquoi les ascenseurs si couteux ont été souvent disposés en dépit de toute intelligence i.e. trop souvent à l’autre bout de la station par rapport au guichet où l’on doit d’abord obligatoirement se signaler quand on est UFR (Usager en Fauteuil Roulant !) et également à l’autre bout du quai par rapport à la rampe amovible servant à monter dans la rame. Conclusion et exemple vécu à la station Vincennes : obligation de parcourir 2 fois longueur de la station en plus par rapport à une personne valide ! étonnant non et 2 fois la longueur du quai : merci de nous faire faire plus d’exercices mais pas sûr que cela nous fasse du bien et quand on est affaiblis et en fauteuil manuel et en plus hémiplégique, c’est dissuasif. Alors cela m’interpelle beaucoup car je sais que dans le management de la RATP, il y a l’élite des ingénieurs de France : une flopée d’X-mines càd d’anciens élèves de l’école polytechnique une des plus prestigieuses et difficile sortis dans la botte ie les meilleurs et ayant choisi de finir leur cursus dans la filière la plus cotée : par l’école des Mines intégrant d’office le corps dit des Mines un corps d’ingénieurs fonctionnaires très recherchés à la tête des grands groupes industriels et qui ont des places réservées dans le secteur publics.

 

Alors ça fait beaucoup d’intelligence pour des résultats à la limite du ridicule, non ? Un autre exemple : les bus à paris ont tous – je crois – été aménagés pour l’accessibilité des UFR : bravo un beau projet qui a dû consommé un gros budget et beaucoup de temps en réunion, en comité d’engagement, en commission d’appel d’offres, etc. où toutes les intelligences de la RATP ont brainstormées, cogitées, échangées et tout ça pour faire des rampes parfois dangereuses (je peux témoigner avoir failli mourir écraser par mon fauteuil électrique de 180 kg à l’arrêt « Avenue du château » sur la ligne 56 et n’avoir pas pu monter la pente trop raide à certains arrêts. Par ailleurs il faut signaler que la rampe est toujours au milieu du bus où se trouve les emplacements obligatoires ufr (une liberté en moins) et à ces emplacement il n’y a quasi jamais d’appareils pour valider notre billet (on paie plein tarif pourtant) bref en résumant vite on paie comme tout le monde mais on n’a pas le droit à toutes les stations, on est dits à mobilité réduite mais vous nous faites faire plus de chemin on ne peut pas valider mais on peut être contrôlé et verbalisé pour ce défaut de validation !! ça interroge votre intelligence non ? Permettez -moi de vous livrer ma conclusion : ce n’est pas un manque d’intelligence c’est un problème de sensibilisation et de compréhension ou de connaissance des besoins des UFR ; je vous propose de faire des sessions auprès de vos directeurs et de votre management technique pour améliorer cela.

 

Merci Madame pour le temps que vous avez accordé à la lecture de cette lettre ouverte qui n’a vraiment pas pour objet de moquer vos collaborateurs ni de dénigrer la belle entreprise qu’est la RATP mais uniquement d’essayer d’engendrer un sentiment d’urgence pour un changement (les JO à Paris c’est également les jeux paralympiques et une amélioration notable de l’accessibilité du réseau RATP serait bienvenue.

 

Très sincèrement

 

Didier Despeisse
Didier.despeisse@mobilite-services.fr

 

Share your thoughts

No Comments

Leave a Comment: