Tourisme en Israël

Visiter Israël était un vieux rêve notamment la visite de Jérusalem, ville sacrée pour les trois principales religions monothéistes. D’autant plus qu’ayant été élevé au sein d’une famille protestante évangélique, aller dans les pas du Christ dans ses derniers jours, cela avait un sens profond. Mais en fauteuil roulant aller dans une vieille ville avec ses ruelles pavées et pentues, sans parler des escaliers omniprésents dans les récits des personnes ayant fait la visite… J’imaginais la ville comme peu accessible ! Heureusement en cherchant sur internet j’ai trouvé des expériences de camarades rouleurs l’ayant fait et j’ai découvert qu’il existait un loueur de fauteuils roulants électriques avec la même philosophie que Mobilité Services, il s’agit de Access 4you IsraelLe créateur de ce service étant, comme moi, en fauteuil roulant.

 

     

 

Louer et se déplacer en fauteuil

Access 4you Israel ne louent que des scooters de mobilité, le Gogo Elite de Pride Mobility, un bon appareil simple et bon marché. Alors j’ai pu réserver très facilement par mail et prévoir la livraison du scooter à notre hôtel directement pour le jour de notre arrivée. Et tout s’est très bien passé. Le scooter permet d’aller partout dans Jérusalem même si l’absence de suspension et les roues increvables mais dures mettent le dos à rude épreuve avec les pavés trimillénaires de la ville sainte. Et quand il y a une marche, le scooter est suffisamment léger pour être soulevé, d’autant que l’accueil par les israéliens est partout très chaleureux et helpful. On n’est plus à Paris…

 

Les trains et les bus sont tous accessibles, il suffit d’avoir une aide pour déployer manuellement la rampe des bus et si on est seul il y a toujours quelqu’un pour aider. Pour les trains c’est comme en France un appareil permet un lift vertical pour monter dans les rames où on trouve une plate-forme réservée aux PMR proche des WC adaptés et accessibles en fauteuil, cela sans réservation préalable : il suffit de se présenter à l’accueil avant le départ et tout se met en place sans difficulté. Bien mieux qu’avec la SNCF donc. A noter que dans les bus il y a un emplacement réservé PRM avec une ceinture de sécurité à enrouleur pour sécuriser le fauteuil, parfait ! 

 

Dans les hôtels, il y a des ascenseurs et pour les jours de shabbat, il y a toujours un ascenseur en fonction qui fait automatiquement omnibus à tous les étages, car il est interdit de faire fonctionner un ascenseur ! Donc cela fonctionne tout seul, astucieux !

 

Profiter et visiter Israël

 

Finalement j’ai pu tout faire comme les autres, avec l’aide de mes fidèles accompagnants mais sans difficulté insurmontable. J’ai même pu faire les 600 mètres de la via Dolorosa (80 m de montée) le premier tiers grâce à une main courante le long des murs sur la droite donc j’ai pu marcher en me tenant comme dans une longue séance de kiné en centre de rééducation, avec l’émotion formidable de marcher dans les derniers pas du Christ portant la croix, ma croix étant mon hémiplégie.

 

 

 

Au bout de la via Dolorosa il y a l’église du Saint Sépulcre en libre accès, extraordinaire, ascenseur émotionnel survolté, notamment en caressant la pierre où le Christ fut descendu de la croix pour être lavé, et le tombeau du Christ !! et la roche du Golgotha !!! Magique ! : vaut l’effort et le déplacement.

Autre chose à voir, au musée d’Israël : la maquette géante de la ville au temps du second temple, il y a 2000 ans, et au mémorial de la Shoah même sentiments qu’au mémorial d’Hiroshima : on ne nous a pas tout dit à l’école, loin de là et que l’homme est le premier bourreau de l’humanité, on ressort bien instruit et plus humain.

La Mer morte : à faire en excursion all inclusive en 1 jour au départ de Tel Aviv ou de Jérusalem, c’est bien rôdé et être en suspension antigravitationnelle dans les eaux ultra salées de cette mer morte qui est un lac en fait, c’est assez génial.

 

Bref vous l’avez compris je recommande chaudement de ne pas se priver de ce voyage en Israël si on en a l’occasion, être en fauteuil roulant n’est pas une contre-indication.

 

N’hésitez pas à m’interroger si vous voulez plus de détails, on a fait Tel-Aviv, plages et musées et Haïfa également.

Share your thoughts

No Comments

Leave a Comment: